Trilogie musicale

Le Vilain Mire,
Le Médecin malgré lui,
L’Amour Médecin.

Mise en scène, scénographie : Patrick Melior.
Direction musicale : Nicolas Mesnier Nature.
Composition musicale : Henri Tissot.

Ce projet réunit deux structures : le théâtre ALCYON et l’orchestre OSSIA.
Il sera présenté en juin 2019 au Centre Diocésain et au Fort de Chaudanne à Besançon.

Le Moyen Âge, Molière et aujourd’hui…

Cette trilogie musicale met l’accent sur trois époques :
Le Moyen Âge
Le Vilain Mire, fabliau rustique d’un auteur anonyme du XIIIe siècle qu’un compositeur Franc-Comtois Henri Tissot a mis en musique au milieu du XXe siècle.
Le XVIIe siècle
Directement inspiré du Vilain Mire, Le Médecin Malgré Lui de Molière fait paraître sous le canevas d’une histoire simple, les codes d’une époque qui annonce les Lumières.
Le XXIe siècle
À travers une autre comédie de Molière, L’amour Médecin, nous nous amusons à « lire » cette pièce comme s’il s’agissait d’une œuvre contemporaine. L’amour Médecin devient, « sans grande torture », une pièce de Ionesco ou de Beckett...

Filiation

Le théâtre, comme la littérature, la peinture ou la musique, a son histoire, sa géographie, ses influences, son bain, son jus… Une vie en somme.
Molière, comme tous les grands dramaturges, s’est approprié des textes antérieurs en les interprétant librement. Le Médecin malgré lui reprend l’histoire du Vilain Mire, fabliau du Moyen-Âge. Il est intéressant de confronter les époques, de voir comment Molière a pu transformer une histoire lointaine et rustique en l’adaptant à son siècle ; de même pour nous, interprètes d’aujourd’hui, de voir en quoi et comment ces textes résonnent à nos oreilles.